LIMAMETTI.COM – La descente aux enfers pour Sidiki Diabaté continue. Il vient de perdre son contrat avec Universal Music Africa. Après son exclusion des concours « Afrimma 2020 » et « Primud », l’annulation de ses concerts au Togo et en Guinée. 

A lire aussi : Violence physique : Sidiki Diabaté finalement arrêté

Le label a sorti un communiqué ce mercredi dans lequel il informe « suspendre toute sorte de collaboration avec Sidiki Diabaté ». Une décision qui fait suite à son interpellation et son placement en garde à vue par la Brigade d’intervention judiciaire du Mali ce lundi 21 Septembre 2020.

A lire aussi : Vidéo – Mariam Sow : « Sidiki m’a séquestrée durant 2 mois »

Universal Music Africa estime que les faits qui sont reprochés à Sidiki Diabate, séquestration et violence conjugale, sont d’une extrême gravité. Dans l’attente, d’un jugement rendu par la justice malienne, le label ne travaille donc plus avec l’artiste malien.