}
Accueil Faits divers Course aux clients à Thiaroye : Un chauffeur de bus Tata ôte la vie à un homme
Course aux clients à Thiaroye : Un chauffeur de bus Tata ôte la vie à un homme

Course aux clients à Thiaroye : Un chauffeur de bus Tata ôte la vie à un homme

Il s'est réfugié à la police de Thiaroye pour échapper au lynchage

pour Fatima Diallo

Ce mardi 5 octobre, vers 13 heures, P. Diop, chauffeur du bus Tata immatriculé DK 9914 BA, de la ligne 51, a mortellement heurté un piéton lors d’une course aux clients avec un chauffeur de “Car Rapide”. Pour échapper à la furie d’une foule décidée à le lyncher, il s’est réfugié au Commissariat de Thiaroye.

Les faits se sont produits à hauteur de Thiaroye « Diouma-dji ».

Selon des témoins qui se sont confiés au journal « Le Soleil », la victime, S. Niang, domicilié à Thiaroye Pikine-boubou, était âgé environ de 35 ans.

Face aux policiers, le mis en cause sert une version différente de celle des témoins. Selon le chauffeur, vers 12 heures, il a quitté Yeumbeul pour se rendre à la gare des Baux Maraîchers. Arrivé à hauteur de « Diouma-dji », sis à Thiaroye Tally Diallo, il a subitement vu un piéton se jeter sur le pare-chocs de son véhicule. Surpris, il a reconnu l’avoir mortellement heurté sans intention de le faire. Pour éviter d’être lynché par la foule, Diop s’est fondu dans la masse avant de se présenter au Commissariat.

B. Mbaye, le cousin de la victime qui a identifié son proche, a soutenu que Niang n’avait pas de troubles psychiques ; il n’est pas non plus convaincu qu’il s’est donné la mort en se jetant sur le véhicule comme rapporté par le chauffeur.

Très remontés par la violence du choc, les jeunes du quartier ont voulu mettre le feu au bus Tata. Mais, ils ont été tenus en respect par une équipe d’intervention de la Police de Thiaroye.

Le véhicule saccagé a été récupéré par la Police. P. Diop est en garde à vue pour homicide involontaire par accident de la circulation routière.

Selon toujours le journal, le corps de S. Niang a été transporté à la morgue de l’hôpital Aristide Le Dantec par les sapeurs-pompiers.

Dans ma meme carégorie