Coronavirus : Un deuxième cas positif déclaré à Touba

Mamadou Dieng, médecin-chef de district régional de Diourbel retrace l’itinéraire du patient de Touba et révèle que d’autres émigrés sont venus à Touba en catimini : Selon Dr Dieng, « l’émigré malade a quitté l’Aibd pour se rendre à Touba à bord d’un «Allo taxi». Toutefois, rassure le médecin-chef, «il était seul dans le véhicule».

«Il est resté chez lui et c’est le 9 mars, durant la journée, vers 18h, qu’il a ressenti une forte fièvre et a commencé à tousser. Mais, ce n’est que le 10, c’est-à-dire le lendemain, qu’il s’est présenté à une des structures de Touba. Il n’est pas sorti de chez lui et n’a rencontré personne à Touba avant d’aller au centre de santé.

Sur un autre plan, Dr Dieng révèle et s’inquiète des émigrés qui sont venus à Touba par voie terrestre surtout de la Mauritanie et qui ne se sont pas encore signalés. Pour le médecin, ces gens constituent un vrai danger sanitaire à Touba.

Dr Abdoulaye Bousso directeur du centre des opérations d’urgences sanitaires alerte : « Il ne faut s’étonner qu’on ait d’autres cas dans le cas des 71 personnes qui étaient en contact avec le patient de Touba ». En a croire docteur Bousso, le patient de Touba a un état d’infection très élevé et il ne faut pas être surpris de voir d’autres.