LIMAMETTI.COM – L’ADEPME a lancé ce jeudi 24 septembre 20 dans la capitale sud du pays, la 2ème édition du concours national de Business plans.

C’est dans ce sens qu’un atelier d’information regroupant les autorités administratives, les entrepreneurs, les acteurs économiques et les membres de la chambre de commerce a été organisé dans la salle de réunion de la gouvernance de Ziguinchor. Une rencontre qui a été présidée par l’adjoint au gouverneur chargé du développement et qui a permis de booster les entreprises de la région qui ont été frappées par la pandémie du COVID 19 Face à la persistance de la maladie du Coronavirus le gouvernement du Sénégal a décidé de venir en aide aux entreprises sénégalaises à travers l’ADEPME Pour la bonne organisation dans l’accompagnement de ces entreprises, «l’Etat a mis en place l’Agence de Développement des Petites et Moyenne Entreprises (ADEPME) qui va se charger de gérer les subventions qui vont être allouées aux Entreprises bénéficiaires », a souligné lors de la rencontre l’adjoint au gouverneur chargé du développement de la région de Ziguinchor.

Pour le Docteur Ibrahima Mbaye, Directeur de la Planification et du Suivi évaluation au niveau de l’ADEPME, «le contexte occasionné par la maladie du COVID 19 qui a impacté toutes les entreprises, impose une nouvelle réorientation de la cible du concours national business plans. C’est ainsi, qu’en lieu et place des entrepreneurs qui avaient toujours bénéficié des subventions, ce sont les Petites et Moyennes entreprises qui ont moins de deux cent cinquante millions de chiffres d’affaire qui vont bénéficier des subventions. Et nous comptons primer cent vingt (120) PM ».

Sur le financement de ces PME, «ils favorisent l’emploi des jeunes, de sauvegarder leurs emplois et de maintenir l’équilibre. Ces subventions ne sont non remboursables. Mais qu’à cela ne tienne, les PME bénéficiaires seront bien suivies et contrôlées quant à l’utilisation de cet argent. Car le partenaire, notamment la Banque Mondiale a mis leur disposition deux milliards deux cent millions de nos francs, contrairement à ce qu’elle donnait auparavant (un milliard deux cent millions) Rappelons que c’est des subventions qui vont de cinq à vingt millions de nos francs », a soutenu le Dr Mbaye.

Sur les critères de sélection, «Ils sont éligibles, les entreprises ayant un à sept ans d’existence, les entreprises impactées par la maladie du COVID 19, les entreprises administrativement constituées, les entreprises tenant une comptabilité répondant à la loi d’orientation et avoir un plan de relance par rapport à la force COVID 19. Seuls les commerces des produits prohibés et les produits importés ne seront pas financés», a précisé le Dr Ibrahima Mbaye pour qui, pour cette deuxième édition, ce sont toutes les régions du pays qui vont participer au concours et que cinq entreprises seront retenues par région.

Saisissant l’occasion, l’adjoint au gouverneur chargé du développement Babacar Diagne a lancé un appel aux acteurs économiques de la région et aux services techniques afin qu’ils postuler pour bénéficier de ces apports mais aussi surtout pour que Ziguinchor puisse présenter de bons candidats lors de la 2ème édition du concours national de Business plans.

IGFM