LIMAMETTI.COM – L’inhumation de la dame âgée de 70 ans, testée positive à la Covid-19 après son décès, suscite des réactions au sein de la population de Ndioum où elle a été inhumée.

Parmi ces réactions, celle de Hassane Demba Fall, conseiller départemental, qui alerte : “le préfet de Podor et le maire de Ndioum seront responsables de tout ce qui adviendra dans les prochains jours car ils savaient que la dame était testée positive et ils n’ont pas pris leurs responsabilités face à cela car les funérailles de la dame ont été organisées en présence des populations qui sont venues nombreuses à l’enterrement sans le respect du protocole qui sied dans ces cas “, dit-il.

Hassane Demba Fall qualifie l’attitude des autorités d’ “irresponsable”. Il appelle le ministre de l’Intérieur à prendre des sanctions à l’endroit de ces deux autorités qui ont laissé faire. Une affaire qui suscite beaucoup de réactions et d’aucuns proposent une mise en quarantaine de tous ceux qui ont assisté aux funérailles et à l’enterrement de la dame.

Mieux, le conseiller demande de faire des prélèvements pour tester les femmes qui s’étaient rendues à une cérémonie à Richard-Toll avant la Tabaski car selon des informations concordantes, la femme décédée aurait chopé le virus au retour de la dizaine de femmes qui étaient dans la capitale sucrière..

Hassane Demba Fall demande de retracer l’itinéraire de ces dames et de mettre tous leurs contacts en quatorzaine et appelle le ministère de la Santé à faire des tests massifs à Ndioum où la psychose et la suspicion se sont installées au sein de la population qui ne sait plus où donner de la tête ..