LIMAMETTI.COM – Le Colonel Mactar Diop, directeur de l’information et des relations publiques des armées (DIRPA), a réagi à l’information sur les militaires contaminés en Gambie. L’autorité militaire réfute le chiffre de 300 militaires infectés avancé.

Selon le Colonel Diop, « le chiffre de 300 avancé dans la presse est très largement exagéré. Ceux qui sont testés positifs, c’est moins d’une centaine. Ils ont été transférés au centre des armées de Guéreo »

« À leur retour et avant de retrouver les camps et puis les familles, ils ont été placés en observation à Toubacouta. C’est au cours des tests qu’il y a eu des cas de positivité. Mais, ils sont tous asymptomatiques.

Tous les militaires qui reviennent de mission, ne rentrent pas directement dans les familles, ils sont placés en observation. C’est pour protéger les familles et les unités », précise le porte-parole de l’Armée.