« Crimée-Congo » : La nouvelle fièvre hémorragique qui fait des ravages

Au moment où le Coronavirus est en train de faire plusieurs victimes en Chine, une nouvelle épidémie voit le jour au Mali et inquiète les populations. Il s’agit de la fièvre hémorragique « Crimée-Congo ». Annoncée dans la région de Mopti, elle a déjà ôté la vie à sept personnes. Des mesures de sécurité ont été prises et les personnes suspectées d’être contaminées ont été mises en quarantaine.

A LIRE AUSSI : Chine : Le docteur Li Wenliang lanceur d’appel du Coronavirus a finalement rendu l’âme

Cette information a été rélayée par le média malien studioTamani. Nos confrères ont interrogé le directeur régional de la santé de Mopti Dr. Aguissa Maïga qui confirme que « le premier février on a reçu neufs cas de maladie à fièvre hémorragique, qui ont quitté le village de Kèra dans l’aire de santé de Korientzé. Et après des analyses sur les prélèvements, il s’est avéré que c’est la fièvre hémorragique Crimée-Congo ». La fièvre hémorragique Crimée-Congo est une maladie très contagieuse, selon le directeur régional de la santé qui ajoute que les premiers cas de transmission signalés sont inter-humains.