LIMAMETTI.COM- L’association pour le soutien et la réinsertion sociale des détenus (ASRED) informe que d’anciens détenus issus de la banlieue, estimés à 123 personnes, sont recrutés comme des nervis pour semer le trouble à l’ordre public.

Sans aucune formation, ni de sens citoyen, ces voyous obéissent comme des boutons à toute injonction pour violenter. Des bandits de grands chemins sortis de prisons et dont la réinsertion sociale  offerte par Macky Sall ne consiste qu’à agresser les opposants et manifestants politiques.
En atteste leur présence aux côtés des policiers et gendarmes en toute impunité lors des manifestations pro-Sonko.