LIMAMETTI.COM – Suite à l’affaire de la patiente décédée après avoir pris des médicaments que lui auraient prescrits des agents de Dynafarm, le Procureur s’est saisi de l’affaire en demandant la mise aux arrêts du chef d’agence et un infirmier de Dynapharm international de Touba. 

Les mis en cause déférés à Diourbel

Les sieurs Pape Ndiougou Sall et Abdou Bathily, tous les deux officiant à l’agence de Dynapharm Touba, ont été arrêtés depuis le lundi 07 septembre dernier, par les policiers du poste de Gouy Mbind. Les mis en cause seraient impliqués dans la mort d’une patiente, informe Source A de ce vendredi. Sur leur procès-verbal, les mis en cause ont donné beaucoup d’informations aux enquêteurs, avant d’être  déférés lundi dernier, au parquet de Diourbel.

Les faits

En effet, trois (3) employés de la multinationale ont été arrêtés après la mort suspecte d’une patiente ayant pris des médicaments qu’ils lui avaient prescrits. La victime est morte des suites de terribles maux de ventre et de vomissements, après avoir pris le médicament que les 3 employés lui ont prescrit. Les mis en cause ont été interpellés début septembre par la police spéciale de Gouy Mbind à Touba. Ils sont poursuivis pour exercice illégal de la médecine.