(DECOUVERTE) Ousmane Sonko, son père et Cheikh Bethio ont un destin similaire

Ousmane Sonko, son père et le défunt guide religieux des Thiantacounes, ont un destin commun. Ceci a été révélé par Le Soleil, dans son dossier de 8 pages sur Cheikh Bethio.

Le Cheikh, qui fut enseignant, a été radié de la Fonction publique.

Son tort, informe le quotidien national, il lui a été reproché de détenir des cartes du Parti africain de l’indépendance (PAI).

D’après le témoignage de son neveu Mbacké Fall, ancien directeur Recettes et Fiscalité à la mairie de Pikine, il a été condamné par le juge Ousmane Camara.

Ce jour-là, raconte-t-il, les gendarmes ont débarqué chez le Cheikh, défonçant toutes les portes de la maison à la recherche de cartes du PAI.

Mamadou Sonko, père d’Ousmane Sonko, qui fut aussi enseignant, et Cheikh Béthio Thioune furent radiés ensemble de la Fonction publique.

Ils servaient dans le village d’Agnak en Casamance et militaient tous les deux, dans la clandestinité, au sein du PAI.

Tout comme le leader de Pastef/Les Patriotes, Ousmane Sonko, lui aussi radié de la Fonction publique.