LIMAMETTI.COM – Après l’indignation et la protestation des professionnels des médias contre les dérives constatées dans certains médias audiovisuels et en ligne, le président du CNRA a décidé de sévir.

« J’ai fait une réunion hier avec l’Artp. Dans les jours à venir, je vais saisir mon jeune frère, le nouveau ministre de l’Intérieur. Nous allons travailler avec la cybercriminalité, annonce Babacar Diagne.

Le CNRA compte aller jusqu’au tribunal pour arrêter ces dérives. «On sera plus dur. Non seulement, ils seront repérés, leurs bureaux fermés, le matériel récupéré, on va aller à des peines de prison ferme. Je vous le promets. Parce qu’après avoir saisi la cybercriminalité, nous allons vers des sanctions judiciaires », a assuré Babacar Diagne.

Ave Igfm