LIMAMETTI.COM – Les nouvelles autorités maliennes après le coup d’État discutent du possible envoi du Président Ibrahim Boubacar Keita au Sénégal, a déclaré une source militaire malienne à hausa.legit.ng,

Un exil en discussion

“La possibilité de l’envoyer (Keita) au Sénégal est en discussion”, a déclaré jeudi la source. Les dirigeants rebelles ont mis en place le Comité national pour le salut du peuple comme nouvel organe de direction.

Les putschistes et la Cedeao

Le coup d’État a commencé mardi dans une base militaire de Kati près de la capitale malienne, Bamako. Les rebelles ont arrêté le Premier ministre Boubou Cissé et d’autres hauts responsables du gouvernement. Keita a annoncé plus tard sa démission et dissout le parlement. La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) condamne et compte envoyer une forte délégation au Mali pour rétablir l’ordre.