Après Khalifa Sall, c’est au tour de Thierno Bocoum, leader du mouvement politique, Alliance générationnelle pour les intérêts de la république (Agir), d’être victime de cambriolage. Les faits se sont déroulés dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 novembre. Une somme importante d’argent a été emporté, mais la victime a décidé de ne pas révéler le montant. En plus de l’argent, un ordinateur et deux téléphones portables ont aussi été emportés par les malfrats.

 A LIRE AUSSI : Mamadou Mohamed Ndiaye victime de cambriolage

Une plainte contre X a été déposée au commissariat des Parcelles Assainies par Thierno Bocoum. Le constat qui est cependant fait, c’est que la sécurité des hommes politiques laisse parfois à désirer, il sont très attaqués ces derniers temps.