LIMAMETTI.COM- Dans les chaumières de l’Apr, la guerre des gangs, des clans et des camps est une réalité.

On sourit toujours à l’autre, même si l’on tient un long couteau derrière, prêt à trancher la gorge d’un frère ambitieux. On s’en délecte si le glaive du Président s’abat envoyant l’autre aux enfers.

Alors que le débat du troisième mandat fait rage dans les salons, les camps et clans se forment au gré des intérêts. Il y en a une dans le viseur : Aminata Touré est la femme à abattre. D’après les proches de celle-ci, c’est Mahmoud Saleh qui est chargé de donner le coup de grâce.

«Depuis qu’il est ressuscité, il tire les ficelles dans l’ombre en demandant à des responsables de se démarquer de Mimi Touré. Je peux vous montrer des sms. Il a même appelé un député pour lui dire qu’il travaille pour Mimi Touré et que le Président n’allait pas le recevoir. C’est n’importe quoi, Saleh est un rentier de la tension. Il ne fait qu’allumer du feu», s’offusque un proche de l’ancien Premier ministre qui se demande ce qui vaut à Mimi Toure cette fureur allusive de Mahmoud Saleh qui n’a d’ailleurs aucune base politique.

« Nous n’allons pas nous laisser faire. Vous avez tous suivi Mimi Touré sur la Rts. Sa loyauté est connue, mais des gens comme Saleh essayent toujours de la mettre en mal avec le Président Macky Sall », menace notre interlocuteur.