}
Accueil Société Deuxième session ordinaire du CESE : les prérogatives d’Idrissa Seck