LIMAMETTI.COM- Depuis sa disparition (puis apparition) il y a près de 4 mois et le lancement de son second ouvrage, Diary Sow a fait sa première apparition publique.

C’était à l’occasion du «Forum exclusivement féminin», une plateforme de rencontres et d’échanges initiée par l’Institut français de Saint-Louis dont elle était l’invitée.

La meilleure élève du Sénégal en 2018 en a profité pour parler de ses ouvrages, mais s’est également présentée comme féministe. « Je pense que chaque femme doit vivre sa vie comme elle le sent, sans avoir à rendre de compte sur ses choix, comportements ou attitudes », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter qu’elle n’est « pas certaine de pouvoir se conformer au modèle de femme imposé par notre société ».

Des propos qui n’enchantent guère une partie des Sénégalais, qui trouve que la jeune fille se perd. « On ne fait pas ce que l’on veut dans la vie, tu t’en rendra compte dans l’avenir »; « Non non Diary, la vie ce n’est pas comme ça. avant de faire une chose, faut en parler à tes Kilifa. Nous ne sommes pas des Toubabs », sont certains commentaires postés sur les réseaux sociaux suite à cette déclaration de Diary Sow.