LIMAMETTI.COM – Diego Armando Maradona est mort ce mercredi 25 novembre, selon plusieurs médias argentins. L’Argentin, âgé de 60 ans, aura marqué l’histoire du football, tant par son talent que par ses frasques répétées.

L’éternel numéro 10 de l’Albiceleste, Diego Armando Maradona, n’est plus. Mais “El Pibe de Oro” (“le gamin en or”), comme il était surnommé depuis ses débuts, restera à jamais dans la légende du ballon rond. Pour sa carrière, bien évidemment, mais pas seulement.

Maradona avait été récemment hospitalisé

Le 11 novembre, Diego Maradona était rentré chez lui après huit jours d’hospitalisation. Il avait été opéré pour de l’anémie et de la déshydratation. Un scanner avait alors révélé la présence d’un hématome sous-dural, une poche de sang formée sous la boîte crânienne. Cela avait entraîné son transfert dans une clinique privée d’Olivos où il a été opéré le lendemain avec succès. Cependant, pendant la période post-opératoire, l’ancien numéro 10 a connu des difficultés liées à un syndrome d’abstinence, en lien avec sa consommation d’alcool et de somnifères, selon le Dr Luque, justifiant la durée d’hospitalisation de son patient, malgré une guérison “étonnante” après l’intervention.

Depuis quelques années déjà, le Pibe de Oro souffrait de graves soucis de santé. Il y a quelques jours seulement, il avait été opéré du cerveau en urgence, restant plus d’une semaine à l’hôpital. Une après-carrière également marquée par de nombreux soucis dans sa vie privée, et des aventures sur le banc pour le moins contrastées, alors qu’il était actuellement entraîneur du Gimnasia La Plata, où ça se passait plutôt bien pour le coup.