Affaire Dieyna / Diop Iseg : Abiba ne semble pas être affectée

LIMAMETTI.COM – Dans cet entretien express réalisé dans sa cossue résidence sise à Malibu (Golf Sud), l’ancien député démissionnaire et responsable de l’Alliance pour la République (Apr), Seydina Fall alias Bougazelli, revient sur son dossier judiciaire, son séjour carcéral, le soutien de sa maman et ses relations politiques avec Aliou Sall maire de Guédiawaye.

Depuis son incarcération, l’ancien député démissionnaire et responsable de l’Alliance pour la République (Apr), Seydina Bougazeli a vécu un “enfer’’. Mais, malgré sa descente aux enfers, un événement heureux et improbable est venu se glisser dans cette période sombre sa vie. En effet Mamadou Diop de Iseg l’a choisi comme homonyme du fils qu’il a eu avec Dieyna Baldé.
Dans cet entretien accordé au quotidien l’Observateur, Bougazeli explique que lui-même ne peut expliquer cet acte généreux à son égard. A la question de savoir qu’est ce qui a motivé Diop Iseg à le choisir comme homonyme de son fils, Bougazeli répond : ‘’ Mamadou Diop Iseg est mieux placé pour répondre à cette question. Je puis dire que ma démission de mon poste de député, consécutive aux accusations de faux monnayage dont je suis l’objet, a été déterminante pour la considération qu’il a envers ma personne’’, dit-il.
Pourtant, nous n’étions pas dans la même chambre. On ne se voyait pas régulièrement, contrairement à ce que son acte peut laisser penser. Comme j’étais malade, je passais le plus clair de mon temps à l’infirmerie. Un dimanche, au moment d’aller prendre mes médicaments, j’ai appris la nouvelle. On l’a fêté à notre manière dans une sobriété empreinte de joie. C’est par la suite que j’ai appris à connaître Diop Iseg. Je peux affirmer qu’il n’a pas son égal en matière de générosité et de retenue. Son acte a été salué par mes codétenus’’, raconte-t-il.