Abdoulaye Diouf Sarr, le maire de Yoff se positionne comme étant le candidat de l’Alliance pour la République (APR) à Dakar lors des prochaines locales.

Le dernier séminaire organisé par la mouvance présidentielle au King Fahd pour mettre en place un comité de coordination pour les élections locales, a consacré Abdoulaye Diouf Sarr, en l’absence de plusieurs responsables qui ont été délibérément écartés.

En présence du ministre d’état Mbaye Ndiaye, ennemi juré d’Amadou Ba au sein de l’Alliance pour la République, Abdoulaye Diouf Sarr s’est érigé, lors de ce séminaire, comme étant le prochain candidat de la mouvance présidentielle pour les locales à venir. Et ce séminaire, semble-t-il, a eu l’onction du président du parti APR et de la mouvance présidentielle. Selon les participants, le président de la république aurait donné son accord pour la réunion et avalisé les conclusions issues du séminaire.

Malgré la bénédiction du président Macky Sall, Abdoulaye Diouf Sarr a encore un long parcours du combattant car l’opposition interne semble tenace avec Amadou Ba des Parcelles Assainies et Cheikh Ahmed Tidiane Ba de la Médina entre autres. Ces deux responsables de l’APR, artisans de la victoire de Benno Bokk Yakaar aux législatives de 2017 et à la présidentielle de 2019, ne vont pas se laisser faire par Abdoulaye Diouf Sarr dont la contribution à la victoire de Macky à la présidentielle de 2019 dans la capitale était en deçà des estimations.

Abdoulaye Diouf Sarr ne pèse rien dans la capitale et risque d’être laminé par le candidat de Taxawu Dakar. Même dans sa commune de Yoff, Abdoulaye Diouf Sarr ne fait pas l’unanimité. Et les locales de 2022 (si elles se tiennent à cette date) se feront au scrutin direct. C’est-à-dire que les dakarois choisiront directement leur maire et non un parti ou une coalition. Et les dakarois ne connaissent pas Abdoulaye Diouf Sarr. Lors des législatives de 2017, il était quasi absent de la capitale tout comme son mentor Mbaye Ndiaye.

Abdoulaye Diouf Sarr peut être le candidat de Macky mais pas celui des autres responsables de l’APR qui organisent des résistances internes. Selon nos sources, Moustapha Cissé Lô dont le silence intrigue, serait en train de préparer une équipe dynamique pour aller à l’assaut de la capitale avec ou sans Benno et l’APR. L’ancien ministre Amadou Ba ne s’est pas encore exprimé mais selon nos dernières infos, il attendrait l’arbitrage du président de l’APR. Selon la Cellule d’appui pour le Triomphe du Benno (Catb), « Cheikh Ahmed Tidiane Ba est un leader discipliné et s’en remettrait à la décision du président qui n’est pas encore officielle ».

D’autres leaders ne se sont pas encore prononcés pour les élections locales dans la capitale ; il s’agit de Mame Mbaye Niang, Seydou Gueye, Maïmouna Ndoye Seck, Papa Abdoulaye Seck, tous des responsables de l’Alliance pour la République à Dakar. Mais il y a aussi certains responsables de Benno qui ont aussi des visées pour la capitale comme Babacar Mbengue de l’AFP et maire de Hann Bel Air et Alioune Ndoye du PS, maire de Dakar Plateau…

 

La Rédaction de Xibaaru