LIMAMETTI.COM – La divagation des animaux en général et celle des porcs en particulier est un phénomène qui hante la quiétude des populations. A Diourbel, elle commence à inquiéter, après la découverte de corps déterrés par des porcs au cimetière de Keur Goumack.

Le péril porcin à Diourbel

Dans plusieurs quartiers, ces animaux perturbent la quiétude des populations. Même si la divagation des bœufs, vaches, chèvres et moutons était visible, les cochons ont pris d’assaut les artères de la ville. Dans les quartiers Thierno Kandji, Serigne Mbaye Sarr et Keur Goumack, ils occupent la voie publique, empêchent même les gens de dormir et créent souvent des accidents de la circulation.

A lire aussi: Le cadavre d’un jeune garçon de 13 ans découvert à Mbeubeuss

Des corps déterrés

Un habitant de Keur Goumack indique que ces bêtes font même parfois irruption dans des lieux de culte. Hier, à la fin de la prière du vendredi, les fidèles avaient pris d’assaut le cimetière de Keur Goumack avec un seul et unique objectif : sortir ces bêtes indésirables qui ont déterré des corps.

Engagements des acteurs locaux

Cette divagation des animaux pose un véritable problème à Diourbel. L’année dernière, un comité départemental de développement a réuni autour du préfet les différents acteurs. A l’issue de cette rencontre, des engagements ont été pris par les propriétaires et le président de la filière porcine de veiller à la divagation de ces animaux. A ce jour, malheureusement, aucun de ces engagements n’a été respecté.

A lire aussi: Fallou Kane, 13 ans retrouvé mort pendu à un arbre

Senego