}
Accueil Politique Double correction : La claque de Doudou Ka qui fait mal à Sonko
Double correction : La claque de Doudou Ka qui fait mal à Sonko

Double correction : La claque de Doudou Ka qui fait mal à Sonko

pour Fatima Diallo

Depuis les affrontements entre ses partisans et ceux de Ousmane Sonko, Doudou Ka s’érige en véritable maitre de la capitale du Sud, Ziguinchor. Le président du Mouvement Doggu pour le grand Sénégal et responsable de l’APR a entrepris une nouvelle opération de dégraissage du Pastef en récupérant tous ses membres influents. Une claque de Doudou Ka qui fait mal à Sonko.

Macky est grand mais Doudou Ka n’est pas petit. Non seulement il bastonne ses ennemis mais en sus, il les déshabille, les dégraisse et les chasse hors de son territoire. Et cette stratégie de Doudou Ka a été fatale au parti des Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef) de Ousmane Sonko. Le Pastef paye aujourd’hui la fuite en avant de leur leader devant Doudou lors des échauffourées de Ziguinchor…Ses responsables vont tous rejoindre le mouvement de Doudou Ka.

Après la défection de Moussa Sané coordonnateur du réseau des enseignants de Pastef Ziguinchor, c’est au tour du président de l’Organisation départementale de coordination des activités de vacances (Odcav) de Ziguinchor, Ousmane Sakho de quitter Pastef pour soutenir la candidature de Doudou ka à la mairie de ladite ville. Et figurez-vous que tout le bureau de l’Odcav qui était de Pastef a suivi son coordonnateur vidant ainsi le parti de Sonko de la moitié de ses responsables.

Moussa Sané, le coordonnateur du réseau des enseignants de Pastef Ziguinchor a démissionné le samedi 16 octobre. Et 6 jours plus tard, c’est-à-dire, vendredi 22 octobre, c’est tout le collège de l’ODCAV qui quitte Sonko pour rejoindre Doudou Ka. Ce dernier vient de réduire les chances du Pastef d’occuper la mairie de Zinguinchor. Et Doudou Ka s’érige en véritable favori pour les échéances électorales du 22 janvier 2022…

Avec ces ralliements massifs, Doudou ka, président « Mouvement Doggu pour le grand Sénégal » et responsable de l’APR monte en grade dans la coalition Benno Bokk Yaakaar. Le silence d’Abdoulaye Baldé en dit long sur les relations exécrables entre son parti L’Union Centriste du Sénégal (UCS) et le président de la mouvance présidentielle, Macky Sall. Dans sa dernière sortie, le maire sortant de Ziguinchor avertissait le président de la conférence des leaders de la coalition de Benno Bokk Yaakaar sur l’avenir de leur alliance.

Mais le silence de Macky Sall et la percée de Doudou en Casamance est édifiant sur le cas Abdoulaye Baldé. Macky vient de trouver son challenger qui va freiner l’avancée de Sonko dans le Sud du Sénégal. Doudou Ka est le favori désigné de la coalition Benno Bokk Yaakaar pour la mairie de Ziguinchor. Les ralliements massifs en sa faveur et la défaite infligée à Sonko plaident pour sa candidature.

Xibaaru

Dans ma meme carégorie