Les accusations sont nombreuses concernant sa gestion durant 5 ans à la tête du Port.

Cheikh Kanté sort de sa réserve dans L’Observateur ce jeudi. « Je pouvais réaliser 5 milliards de bénéfices nets si les frais financiers de l’avance sur les créances de l’Etat n’étaient pas débités », justifie-t-il.

Il continue : « depuis 2013, je ne cesse d’écrire aux autorités pour attirer leur attention sur l’état de délabrement du Port. C’est dans ce cadre que je me suis endetté, en tant qu’une entreprise qui marche avec des indicateurs faibles au niveau de la Boad et d’autres institutions financières pour draguer le chenal ».

Sur ses recrutements jugés « pléthoriques », il confie : « je suis venu en 2012 et l’effectif était de 1223 personnes à l’époque. Les chiffres sont dans le Pan stratégique de développement. En passation de service, je lui ai transmis 43 dossiers devant l’Ige… En 5 ans, j’ai recruté 817 personnes ».

Et en conclusion, Dr Kanté assure : « je suis quitte avec ma conscience, parce que jusque-là, on n’a pas dit que Cheikh Kanté a volé de l’argent. Si on me reproche d’avoir recruté des Sénégalais, je l’assume. Tous les ans, le Pad a fait l’objet de contrôle par l’Armp et on ne m’a jamais pris la main dans le sac. Je ne suis pas un voleur ».