LIMAMETTI.COM – Les drames causés par l’émigration clandestine continuent de susciter l’émoi et l’indignation au Sénégal. Et cette fois-ci, c’est le Khalife de Médina Baye qui élève la voix.

A lire aussi: Engueulé par Macky: comment le Dg de l’Onas a annulé sa rencontre avec Sonko

Présidant une manifestation religieuse à Saint-Louis, il a estimé que les autorités doivent arrêter de réciter des textes sans l’accompagnement d’une volonté de sortir le Sénégal de l’ornière. Pour Cheikh Mahi Niasse, le gouvernement doit redonner de l’espoir à la jeunesse du pays. «Ils doivent sentir qu’ils sont chez eux», indique le guide religieux.

D’après lui, les autorités du pays ne peuvent pas tout le temps énoncer de beaux textes alors que rien ne marche dans ce pays. «Même les routes sont impraticables», s’insurge Cheikh Mahi Niasse.

A lire aussi: Vidéo “goordjiigueen” du fils de Massokhna Kane : L’avocat traque Kocc