Des personnes malintentionnées, tapies derrière leur ordinateur ou smartphone, cherchent à saper la trêve politique demandée par le khalife Général des mourides.

Ces personnes ont même avancé que les émissaires du Khalife de Touba étaient des faux…La mise au point sur ces émissaires vient enfin de Touba

Cheikh Abdoul Ahad Gaïndé Fatma a tenu à apporter la précision sur une information selon laquelle, ce sont de faux émissaires du Khalife qui auraient entrepris la médiation entre le pouvoir et le Mouvement pour la Défense de la démocratie.

«Pour la Vérité et pour l’Histoire, je suis en mesure de confirmer que cette délégation d’émissaires est bien celle du Khalife Général des Mourides », a indiqué le dignitaire mouride, président de la commission culture et communication du grand Magal de Touba.

Il ajoute aussi que Mamadou Diop Decroix, Matar Sourang du Front national de Résistance et Maitre Madické Niang ont été appelés par l’un des plus proches collaborateurs du Khalife.

«En venant, ils ignoraient tout de l’objet de la rencontre avec le Khalife. Ils ne savaient pas qu’ils se retrouveraient ensemble devant le Khalife parce qu’ayant été appelés séparément», révèle-t-il, soulignant que Monsieur Boun Abdallah Dionne n’est mêlé ni de près ni de loin à cette rencontre.

«Notre pays a traversé des moments difficiles et nous devons garder à l’esprit que nous avons l’obligation de préserver certaines valeurs pour qu’elles puissent continuer de nous couvrir de leurs grâces», a indiqué le fils de Gaïndé Fatma.