Le vote des Sénégalais à Abidjan, en Côte d’Ivoire, a été annulé lors des législatives du 30 juillet passé.

Les quartiers d’Abidjan les plus touchés étaient Adjamé et Kumashi. Et les images, photos et vidéos, produites en exclusivité par www.limametti.com vous donnent une idée du charivari observé durant ce rendez-vous électoral en terre abidjanaise.

Des bagarres, saccages d’urnes, entre autres manifestations, ont empêché le scrutin de se passer normalement pour les Sénégalais basés dans cette ville.

Tout est parti de l’absence de nombreux bulletins de vote de listes en lice dans les bureaux. Les électeurs ont décidé de ne pas laisser voter et accuser vertement les autorités consulaires de magouille. Le Consul Abdou Karim Basse et le Vice-consul ont été presque pris à partie par la foule, obligeant leur entourage à les évacuer. Le premier nommé a même pété un câble et failli en venir aux mains avec un militant de l’opposition.

L’on remarquera que cette situation indescriptible a fait des…heures. Les deux personnes, respectivement en vélo et un tas sur la tête, ont eux profité du chaos pour s’emparer des bulletins afin d’aller les vendre à des marchands de cacahuètes ou autres choses nécessitant des emballages en papier.

Une des sources de Limametti est formelle : « de mémoire de Sénégalais basés à Abidjan, on n’a jamais vu une élection de cette nature. Les gens ont toujours voté en communion, comme lors d’une fête ».
https://www.youtube.com/watch?v=UBS62xfBk3A&feature=youtu.be