“Abdou Mbow a bénéficié de la caisse d’avance pour se faire opérer en France”

2

Abdou Mbow aurait lui aussi bénéficié des largesses de la caisse d’avance. Papa Konaré Diaïté, membre de la cellule de communication du maire de Dakar, en apporte la preuve.

Dans un document transmis à Seneweb, le chargé de communication du maire de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, tente “de rafraîchir la mémoire au sieur Mbow”. Lui qui, dit-il, “a, très vite oublié, le soutien du maire Khalifa Ababacar Sall. Les 500 000 F CFA qu’il lui avait remis via un membre de son cabinet pour payer ses arriérés de loyer alors qu’il était sous la menace d’une expulsion à son domicile”.

“Cet homme de mauvaise foi a oublié que c’est cette caisse d’avance dont on parle qui a servi à payer son opération des yeux en France et a payé les frais d’hospitalisation de son père qui était malade à l’époque”, enfonce-t-il.

Encore, rappelle Diaïté : “Quand le jeune républicain, Abdou Mbow ‘cartouchait’ (ratait sa dernière chance aux examens) à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, c’est le maire Khalifa Sall qui l’en a extirpé et a payé sa formation en journalisme”.

Pour le chargé de communication de Dias, Mbow “doit une fière chandelle à Khalifa Sall. Qui l’a recruté comme “agent de la ville de Dakar, alors que ses diplômes ne pouvaient pas justifier son recrutement”.

Abdou Mbow recevait aussi du maire, par le biais d’un des membres de son cabinet, 500 000 FCFA chaque année pour l’Université d’été des “Républicains” à Mbodiéne, confie Diaïté. Et en 2012 et 2013, cette manne a été doublée à 1 million de FCFA.