Rachat de Tigo Sénégal : Pourquoi Millicom a chassé Kabirou Mbodjie pour Yérim sow | Limametti | Toute l'actualite Senegal du web en direct.com
Faits divers

Rachat de Tigo Sénégal : Pourquoi Millicom a chassé Kabirou Mbodjie pour Yérim sow

Suite aux déclarations erronées de Wari, Tigo Sénégal souhaite apporter les corrections suivantes concernant la résiliation de l’accord de cession de Tigo Sénégal.

L’ accord de vente signé le 2 février 2017 entre Wari et Millicom fixait au 2 juin 2017 la date butoir pour que Wari apporte les financements requis dans le cadre de la transaction.

En cas de non-respect par Wari de cette obligation de financement, l’accord de vente octroyait le droit à Millicom derésilier la transaction immédiatement sur simple notification.

Tigo révèle les contrevérités de Wari

A la date du 28 juillet 2017, soit pratiquement 2 mois après la date butoir et 6 mois après la signature de l’accord de vente, Wari n’avait toujours pas apporté le financement requis.

Le groupe Millicom a donc décidé d’exercer son droit de mettre fin à la transaction et a adressé à Wari une notification dans ce sens conformément aux termes de l’accord de vente.

La résiliation de la transaction par Millicom est dès lors totalement conforme aux termes de l’accord de vente.

Tigo Sénégal tient également à préciser que les déclarations faisant mention d’un processus de diligence en cours sont aussi erronées, l’accord de vente n’étant en aucun cas conditionné par un processus de due diligence.

La décision de résilier l’accord de vente a été prise dans le seul intérêt de Tigo Sénégal et des Sénégalais. Par ailleurs des informations ont circulé comme quoi le Premier ministre aurait été saisi pour casser la transaction entre Tigo et le consortium dirigé par Yérim Sow. Elles sont archi fausses.

A propos du rédacteur

Marie Touré

Je suis un amoureux du web qui aime aller à la recherche de l'information partout dans le monde. J'aime parler des People, Célébrités et Buzz surtout les faits divers. Ma passion, c'est l'écriture