LIMAMETTI.COM – L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) entend, chaque jeudi, des agents du Prodac pour faire la lumière sur le scandale des 29 milliards du Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac).

En effet, à la suite d’un rapport de l’Inspection générale des Finances (Igf) qui avait épinglé l’ex-ministre de la Jeunesse Mame Mbaye Niang et les deux premiers coordonnateurs du Prodac (Jean Pierre Senghor et Mamina Daffé), Seynabou Ndiaye Diakhaté et son équipe s’étaient saisies de cette affaire qui continue encore d’alimenter les conversations.