Amitié : Tout ce qui s'est passé dans l'accident où Mously a perdu ses 2 filles, ses 2 neveux, sa bonne et son cousin | Limametti.com

Faits divers Unes

Amitié : Tout ce qui s’est passé dans l’accident où Mously a perdu ses 2 filles, ses 2 neveux, sa bonne et son cousin

Publié par Ly Bousso

C’est à un véritable drame familial que les populations de Sicap Amitié 1 ont assisté, hier matin. Une dame, qui a perdu le contrôle de sa voiture, a terminé sa course sur un tronc d’arbre. Le bilan est catastrophique : 6 morts et 3 blessés graves. Mously Mbaye, agent à la Sonatel, en urgence, elle a perdu ses deux filles, ses deux neveux, sa bonne et son cousin qui a eu le bac dernièrement. A pareil moment l’année dernière, elle avait perdu son mari. 

C’était la tristesse et la consternation, avant-hier, à la Sicap Amitié 1. Vers 9h, à quelques encablures du supermarché Auchan, une conductrice a perdu le contrôle de sa voiture 4×4, une Toyota Rav4, qui a heurté violemment un arbre. Le bilan est très lourd : 6 personnes, sont mortes sur le coup, et 3 autres, dont la conductrice, sont grièvement blessées. Toutes les 9 victimes étaient dans la voiture. Selon nos sources la dame s’appelle Mously Mbaye et travaille à la Sonatel. Au moment d’écrire ces lignes, hier soir, elle était en réanimation à l’hôpital Principal. Les deux autres blessés ont été évacués à l’Hôpital général de Grand-Yoff. Les personnes mortes dans le choc sont les deux filles de la conductrice, qui devaient d’ailleurs fêter leurs anniversaires ce mois-ci, les deux enfants de son frère, sa bonne et un de ses cousins, qui a obtenu son Bac en 2018. Le drame est d’autant plus terrible, que, soulignent nos sources, la dame a perdu son mari l’an dernier, à la même période. Selon le capitaine Érasme Sambou de la 12ème Compagnie des sapeurs-pompiers, «Il s’agit du dérapage d’un véhicule 4×4 qui a heurté un arbre. Ce qui a occasionné 9 victimes dont 6 corps sans vie et 3 blessés graves». Le pompier note que «parmi les blessés, deux étaient coincés. Et les opérations de secours ont été aussitôt entamées. Deux blessés ont été évacués à l’Hôpital général de Grand-Yoff et l’autre à l’hôpital Principal. Les corps sans vie ont été évacués à l’Hôpital général de Grand-Yoff». Et d’ajouter que «parmi les blessés, il y a deux dames d’une trentaine d’années. Et pour les corps sans vie, ils ont entre 5 et 15 ans».

La conductrice roulait trop vite, selon des témoins 

Selon un boucher qui vend aux abords de la route, la dame était avec des enfants et une fille qui devait être sa bonne. Et que cette dernière est descendue, pour venir acheter de la viande à son étal, avant de remonter dans la voiture qui a démarré en trombe. Il affirme que la dame a démarré à une vitesse telle qu’il s’est lui-même posé des questions sur cette attitude. A en croire un autre témoin, la conductrice roulait à une vitesse incompréhensible dans cette zone. D’ailleurs, soutient-il, un conducteur de moto a voulu la rattraper, pour l’interpeller sur sa conduite. Mais c’était trop tard, la dame a vite perdu le contrôle de la voiture qui s’est encastrée dans un tronc d’arbre.

MOUSLY MBAYE VICTIME DE SA VOITURE ? 

1,8 million de voitures de 8 modèles, dont la 4×4 Rav4 retirés en Europe pour un défaut sur une pièce qui peut causer une accélération involontaire Au vu du récit des témoins, la conductrice pourrait être victime d’une panne technique que connaît ce type de voitures. En effet, huit modèles de voitures Toyota Aygo, IQ, Yaris, Auris, Corolla, Verso, Avensis et la 4×4 Rav 4, fabriquées entre février 2005 et le 5 janvier 2010, connaissent un problème de matériau constitutif d’une pièce qui, dans certaines conditions, peut se déformer et empêcher la pédale d’accélérateur soit de s’enfoncer, soit de remonter. Toyota est confronté aussi à un problème lié au tapis de sol, qu’il soit fixé ou non, qui peut coincer la pédale. Le 28 août 2009, aux États-Unis, quatre personnes avaient trouvé la mort dans une Toyota Lexus (ES350). La pédale d’accélérateur s’était coincée sur le rebord du tapis de sol en caoutchouc. Le conducteur n’avait pas pu arrêter le véhicule. Selon un groupe de consommateurs (Safety Research & Strategies), 2274 cas d’accélération involontaire auraient été répertoriés, conduisant à 275 accidents et 18 morts depuis 1999. Mais Toyota n’a pas confirmé ces chiffres. Le contraire aurait surpris. D’ailleurs, ces pannes techniques avaient contraint la firme japonaise à décider du retrait de 1,8 million de véhicules des modèles concernés en Europe.

M THIANDOUM

jotaay.net

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile LIMAMETTI. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :

A propos du rédacteur

Ly Bousso

Le web, une passion avant tout.

Laissez un commentaire