Confession : "Il m’a promis 250 fr et a abusĂ© de moi" | Limametti.com

Confessions Faits divers Unes

Confession : « Il m’a promis 250 fr et a abusĂ© de moi »

Publié par Bathie Ndiaye

LIMAMETTI.COM – AccusĂ© de viol, Omar Diallo, vendeur de sel, polygame de 55 ans, continue de se battre pour sa libertĂ©. Pour se faire, il a saisi la Cour d’appel de Dakar pour une infirmation de sa peine.

Les faits remontent en 2018. En effet, Omar Diallo Ă©tait accusĂ© de viol, de dĂ©tournement de mineure et de pĂ©dophilie. Selon Tima Dieng, tĂ©moin de la scĂšne, le vendeur de sel a bel et bien fricotĂ© avec une mineure de moins de 13 ans car elle a vu la jeune fille sortir de la chambre du prĂ©venu avec des saignements. « Il avait essayĂ© de faire la mĂȘme chose avec ma petite sƓur », dit elle.

La victime rejoint le tĂ©moin sur ses propos. « Il m’a promis 250 fr et m’a violĂ©e », dĂ©clare la petite fille. Selon elle, le prĂ©venu l’a conduit dans sa chambre avec la promesse de lui donner 250 fr pour l’achat de bonbons avant de lui demander de se dĂ©shabiller . « J’ai refusĂ© mais il m’a forcĂ©e et a abusĂ© de moi. C’est Ă  ma sortie de la chambre que j’ai rencontrĂ© tante Tima qui n’arrĂȘtait pas de me questionner », renseigne la jeune fille.

A lire aussi : Haby Sylla, la jeune femme tuée par son mari aprÚs seulement 7 jours de mariage

Soutenant le contraire, l’accusĂ© se dit victime d’un coup montĂ©. « Je ne l’ai pas violĂ©e, je vis avec mes deux Ă©pouses dans une mĂȘme chambre », rĂ©torque-t-il.

Sur les accusations qui pÚsent sur lui, il prend comme arme son état de santé. « Je suis malade et je suis sous traitement. Je ne peux violer personne », déclare-t-il.

Avec un certificat mĂ©dical attestant la prĂ©sence des lĂ©sions vulvaires rĂ©centes et l’absence de lĂ©sion hymĂ©nale, le procureur a notĂ© les dĂ©lits de pĂ©dophilie et de dĂ©tournement de mineure mais pas de viol. A cet effet, Omar Diallo a Ă©tĂ© condamnĂ© le 15 avril 2018 Ă  cinq ans ferme pour les faits citĂ©s ci-dessus.

MalgrĂ© tout, Omar Diallo a interjetĂ© en appel, espĂ©rant une infirmation de cette peine. Polygame, il persiste Ă  dire qu’il n’a jamais touchĂ© Ă  cette petite fille de moins de 13 ans, renseigne le journal Vox Populi.

A propos du rédacteur

Bathie Ndiaye

Laissez un commentaire