Crime rituel : Pour guĂ©rir sa mĂšre , cette nounou empoisonne les deux enfants d’une famille libanaise | Limametti.com

Faits divers

Crime rituel : Pour guĂ©rir sa mĂšre , cette nounou empoisonne les deux enfants d’une famille libanaise

Publié par Sokhna Fall

Les nounous font de plus en plus mal parler d’elles, Ă  l’instar de celle-ci, qui avait tentĂ© d’enlever la petite Maelys, en 2018n avant d’ĂȘtre arrĂȘtĂ©e

Rocambolesque, cette histoire criminelle dont la famille MĂ©rouĂ© est la victime Ă  travers ses deux mĂŽmes, qui luttent contre la mort prĂ©sentement. La nounou de cette famille libanaise vivant Ă  Abidjan, prĂ©cisĂ©ment dans la commune de Cocody, vient de commettre un acte des plus odieux qu’elle est, sans doute, en train de regretter dans le violon oĂč elle est dĂ©tenue.

Mireille, dont nous nous contentons de donner le prĂ©nom, a empoisonnĂ©, les deux enfants de ses employeurs depuis le 27 dĂ©cembre 2018. Au lendemain du 25 dĂ©cembre 2018, alors que tous les enfants visitĂ©s par le pĂšre NoĂ«l se rĂ©jouissent des cadeaux tombĂ©s du ciel, le petit Ali MĂ©rouĂ© et sa cadette, Elyn MĂ©rouĂ©, sont couchĂ©s Ă  la Polyclinique Sainte Anne Marie (Pisam) de Cocody, oĂč parents et mĂ©decins s’interrogent sur leur sort. Leur nounou en aura dĂ©cidĂ© ainsi, car Mireille a bien optĂ© de les faire passer de vie Ă  trĂ©pas. Un crime rituel que cette employĂ©e de maison a bien prĂ©mĂ©ditĂ© pour, la « guĂ©rison de sa mĂšre malade ».

Selon les tĂ©moignages recueillis, c’est la recommandation qu’a reçu la nounou pour voir sa gĂ©nitrice revenir Ă  la vie. A savoir Ă©liminer les enfants deux enfants de ses employeurs.

Mireille, qui tient Ă  voir sa mĂšre rĂ©tablie de son mal, n’hĂ©sitera pas Ă  passer Ă  l’acte sur son lieu de service. C’est alors qu’elle use de produits toxiques, notamment de batterie, pour empoisonner les deux mĂŽmes dont elle a la charge chez les MĂ©rouĂ©, qui l’emploie. Le produit, consommĂ© par les deux enfants les a aussitĂŽt plongĂ© dans le coma, depuis le 27 dĂ©cembre 2018 oĂč ils ont Ă©tĂ© Ă©vacuĂ©s d’urgence Ă  la Pisam.

Au moment oĂč nous mettons sous presse, si l’état de Elyn MĂ©rouĂ© donne Ă  espĂ©rer, ce n’est pas totalement le cas chez le petit Ali, son aĂźnĂ©, victime d’un arrĂȘt cardiaque et plongĂ© dans une « mort cĂ©rĂ©brale ». La famille, dĂ©boussolĂ©e, penserait dĂ©jĂ  Ă  son Ă©vacuation Ă  l’extĂ©rieur pour espĂ©rer rĂ©animer le mĂŽme au bord de l’agonie.

Quant Ă  la prĂ©sumĂ©e coupable, Mireille, arrĂȘtĂ©e, elle est dĂ©tenue Ă  la brigade de gendarmerie de Cocody basĂ©e en face du campus de l’UniversitĂ© FĂ©lix HouphouĂ«t-Boigny. La nounou, Ă  en croire nos sources, n’aurait pas fait de difficultĂ© pour reconnaitre les faits Ă  elle imputĂ©s. Des faits dont elle va rĂ©pondre devant la justice.

En attendant, les regards restent tournĂ©s vers la Pisam oĂč les enfants MĂ©rouĂ© sont le chagrin de leur parents Ă  cause de l’inconscience de la maitresse commise pour leur surveillance.

Aujourd'hui nous mettons le cap sur l'application mobile LIMAMETTI. Télécharger l'application mobile en cliquant sur l'image :

A propos du rédacteur

Sokhna Fall

Je suis un amoureux du web qui aime aller Ă  la recherche de l'information partout dans le monde

Laissez un commentaire