Le ministre Abdou Karim Fofana s’est rendu ce soir au marché Castors. Accompagné du sous-préfet de Grand Dakar, du commissaire de Dieuppeul et du maire de la commune de Dieuppeul/ Derklé, Abdou Karim Fofana a inspecté les lieux pendant une heure d’horloge. La ronde effectuée, le ministre de l’Urbanisme, du logement et de l’hygiène publique a déploré la situation inacceptable qui prévaut dans le marché.

Ce site de 6000 m2 connait des problèmes d’ordre sanitaire, sécuritaire, environnemental, et l’occupation anarchique dans les alentours du site.

Le maire Cheikh Guèye a expliqué à la tutelle les difficultés rencontrées dans la collecte des déchets au niveau du site, la prolifération de produits prohibés et l’existence d’un vaste réseau de prostitution qui fait légion surtout à Parc Nadio. En outre, il juge intolérable que les commerçants délaissent le cœur du marché de plus de 1500 m2 pour aller s’installer dans les rues qui sont encombrées par les camions gros porteurs. S’exprimant au nom du collectif des résidents de Castors, le notable Ibrahima Diop a sollicité un dénouement heureux dans les plus brefs délais de ce cauchemar qui perdure dans cette localité jadis paisible et que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur avec la libération de toutes les emprises occupées de manière irrégulière.

Au titre des mesures urgentes, le ministre Abdou Karim Fofana a annoncé la fermeture du marché Castors les 21 et 22 septembre pour des opérations de désencombrement. Insistant sur le respect strict de la limite circonscrite pour tenir le commerce, il a aussi assuré qu’un dispositif sécuritaire mixte sera établi avec le concours des Asp et la police, sans oublier la participation des populations pour mener à bien cette opération.