Une célÚbre boßte de nuit dans une affaire de "goordjigueen" mineurs | Limametti.com

Faits divers Unes

Une célÚbre boßte de nuit dans une affaire de « goordjigueen » mineurs

Une célÚbre boßte de nuit dans une affaire de "goordjigueen" mineurs
Publié par Aida Sow

LIMAMETTI.COM – La pĂȘche a Ă©tĂ© bonne au niveau de la sĂ»retĂ© urbaine.  Des « goordjigueen » sĂ©nĂ©galais sont encore tombĂ©s dans les mailles de la police. Les poulains du commissaire Dramé ont rĂ©ussi un bon coup. 

Un certain D. Camara qui Ă©tait recherchĂ© pour une affaire de sc*nd*le s**uel, vi*l, acte contre nature et dĂ©tournement de mineur a reçu une plainte dĂ©posĂ©e par le nommĂ© C. Mbaye. La victime ĂągĂ© de 17 ans s’est rendue Ă  la police avec sa tante et a rĂ©vĂ©lé que le sieur D. Camara faisait des rapports s*xu*ls par voie an**le avec lui. Une enquĂȘte s’en est suivie et a permis de cueillir l’accusé chez lui à Pikine Tally Bou Makk. Ce dernier reconnaĂźt les faits lors du procĂšs-verbal et dĂ©nonce un certain E.H.Sakho .

A LIRE AUSSI : La lutte et ses consĂ©quences en Islam – Serigne Arass MbackĂ© : “Ngembou niar niokoy def, goordjigueen bou
”

 ArrĂȘtĂ© Ă  son domicile Ă  Golf Sud, le second supect a reconnu les faits qui lui sont reprochĂ©s, car il entretenait lui aussi des relations s**ue**es avec le mineur C.Mbaye . C’est son ami D. Camara qui l’avait prĂ©sentĂ© au jeune C.Mbaye. Ces retrouvailles se sont passĂ©es dans une cĂ©lĂšbre boĂźte de nuit Ă  Nord Foire. Les limiers ont aussi dĂ©couvert dans cette enquĂȘte que la boĂźte de nuit Ă©tait presque frĂ©quentĂ©e par des mineurs qui avaient subi le mĂȘme sort que leur ami.

A LIRE AUSSI : Luxe, prise de poids, nouvelle vie : Le « goordjigueen » Pape Mbaye méconnaissable

AmenĂ©s par les sieurs D.Camara et E.H. Sakho qui leurs offraient de l’argent et des cadeaux en nature, il cĂ©daient facilement. À noter que cette boĂźte est trĂšs prisĂ©e par les « goordjigueen » qui y fĂȘtaient parfois des mariages entre eux. 

Les accusés ont été finalement déférés hier au parquet du procureur.

 

A propos du rédacteur

Aida Sow

Laissez un commentaire