VIDEO. Médina : Découverte surprenante aprÚs avoir chassé une bande d'agresseurs | Limametti.com

Faits divers Unes

VIDEO. MĂ©dina : DĂ©couverte surprenante aprĂšs avoir chassĂ© une bande d’agresseurs

Publié par Ly Bousso

Les populations de la MĂ©dina rue 41X28 sont fatiguĂ©s des agresseurs qui sĂšment la terreur aux alentours de leur quartier. Elles ont ainsi formĂ© un collectif pour chasser hors de leur territoire les malfrats qui leur empĂȘchent de dormir tranquillement. Las d’attendre une action des forces de l’ordre pour vider une des ruelles du quartier de ses occupants indĂ©sirables, ce sont les habitants du quartier eux-mĂȘmes qui se sont attelĂ©s Ă  la charge. Dans la nuit du dimanche au lundi, les jeunes du coin ont ainsi chassĂ© une bande d’agresseurs qui avait fini d’installer ses quartiers au sein des Ă©paves des vĂ©hicules.

A LIRE AUSSI : ArÚne Nationale de Pikine : Comment les agresseurs terrorisent les riverains

A la suite de leur « opĂ©ration commando », ils ont nettoyĂ© la zone alors occupĂ©e par les malfrats et dĂ©clarent avoir trouvĂ© sur les lieux des cornets de chanvre indien, des armes blanches encore tachetĂ©es de sang, des bouteilles d’alcool vides, des sacs ou pochettes contenant des piĂšces d’identitĂ©, des passeports, des permis de conduire, et autres documents, appartenant certainement Ă  des victimes d’agression. Joint au tĂ©lĂ©phone, Badara Diop, membre du collectif des jeunes du quartier revient sur les faits. « Cela fait des annĂ©es que des agresseurs dictent leur loi dans le quartier. ArmĂ©s de coupe-coupe, ils nous attaquent et nous dĂ©pouillent de nos biens. En plus, ils sont des vendeurs et fumeurs de chanvre indien », accuse Badara Diop.

InterrogĂ© sur les raisons pour lesquelles ils ont dĂ©cidĂ© de se faire justice au lieu d’interpeller la police, il dĂ©clare que celle-ci a Ă©tĂ© plusieurs fois saisie, en vain. « Nous les avons dĂ©noncĂ©s plusieurs fois Ă  la police mais rien n’a Ă©tĂ© fait pour les mettre hors d’état de nuire. La police les interpelle avant de les relaxer. Ils n’ont jamais Ă©tĂ© placĂ©s sous-mandat. Maintenant, nous avons dĂ©cidĂ© de prendre les choses en main et d’assurer la sĂ©curitĂ© de notre quartier. Nous avons formĂ© un collectif pour les dĂ©loger. La plupart d’entre eux ne sont pas du quartier mais ils frĂ©quentent des dealers de la zone », a fait savoir M. Diop, qui informe Ă©galement qu’une pĂ©tition a Ă©tĂ© lancĂ©e pour ne plus accepter de repaires de malfrats au sein du quartier de la MĂ©dina. « Nous voulons assainir notre quartier et nous sommes prĂȘts Ă  tout. Nous ne voulons plus jamais les revoir dans les parages. Nous allons dĂ©noncer tous les vendeurs de drogue qui habitent dans le quartier. Advienne que pourra ».

emedia.sn

A propos du rédacteur

Ly Bousso

Le web, une passion avant tout.

Laissez un commentaire