LIMAMETTI.COM – Ce qui se passe en Afrique du Sud est dramatique. Au moins sept personnes ont été tuées et près de 300 arrêtées depuis le début des violences dirigées contre les étrangers en Afrique du Sud. Des dizaines de magasins ont été détruits et des camions soupçonnés d’être conduits par des étrangers ont également été brûlés. Pour le moment, aucune victime sénégalaise n’est notée dans la série de violences à caractère xénophobe en Afrique du Sud, selon les assurances du Secrétaire d’État auprès du ministre ses Affaires étrangères, Moïse Sarr.

A lire aussi : Macky Sall réagit face aux actes xénophobes en Afrique du Sud

Mais les réactions d’indignation suffisent-elles ? En attendant, voici petite explication de la situation sur place avec le témoignage d’un Sénégalais qui partage sa crainte de vivre au pays de Mandela en ces temps de xénophobie. Paradoxe.