LIMAMETTI.COM – Interprète assermenté dans l’administration Sud-africaine, notamment dans le département de la Justice, Mor Talla Fall est également au sein de la communauté sénégalaise en Afrique du Sud, le porte-parole.Dans cet entretien, il revient sur les violences qui ont émaillé ce pays. Il a regretté les cas de vols répétés dont sont victimes les sénégalais et commis par…les policiers eux mêmes. D’ailleurs, indique t-il, la communauté devrait organiser une marche dans ce sens. Il a aussi laissé savoir qu’aucun sénégalais n’a été tué ou blessé dans ces violences xénophobes.

Selon vous, quelles sont les causes de la montée de la xénophobie ?

On est tous conscient qu’avec l’apartheid les sud-africains ont une histoire de violence. Mais pour cette affaire précisément et ses causes indirectes, il faut remonter à la veille de l’élection résidentielle remportée par le Président Cyril Ramaphosa. Ce dernier avait dans des propos déplacés, indiqué à l’endroit des étrangers qu’il ne fallait pas qu’ils se leurrent et que ceux d’entre eux qui tenaient des commerces sans détenir de documents officiels devront en répondre devant la Justice. À cela s’est ajoutée une colère du groupe des syndicats des gros porteurs qui reprochent aux étrangers de s’accaparer du travail avec des salaires de misère à leur détriment. Vous savez aussi que par rapport à la régression économique mondiale, le chômage a augmenté de 29% dans la population Sud-africaine. Et 50% des jeunes dans ce pays ne travaillent pas. Enfin, il y a eu un problème au niveau de la « Jeppe street » où des policiers et des Éthiopiens en sont venus aux mains à la suite de malentendus. Les Éthiopiens ont manifesté et balancé des cailloux sur les forces de l’ordre. Ce que les Sud-africains ont pris très mal, s’y ajoutent les cas de meurtre d’un vieux sud-africain par des jeunes drogués Tanzaniens à « Bay Richard », et d’un chauffeur de taxi appelé « combi » par un Nigérian. Les Sud-africains se sont donc soulevés et les voleurs et autres vagabonds en ont profité pour voler et tuer des gens.