LIMAMETTI.COM-Fatou Camara a bien écouté Adji Sarr et pense qu’elle mérite l’attention et le soutien des femmes et de toute autre personne qui travaille pour la protection de cette couche sociale fragile.

Car si cette histoire est banalisée, demain aucune femme n’aura le courage de dénoncer ces bourreaux sexuels.

Pour Fatou Camara, maintenant que Adji Sarr est sortie de son silence et de sa cave, avec des révélations aussi sérieuses, il appartient à Ousmane Sonko de répondre aux interpellations de la dame et justice se fasse pour que jaillisse la lumière de la vérité.