LIMAMETTI.COM _ L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye sera encore, ce mardi 23 juillet, à la deuxième chambre de la Cour d’appel, à propos de son procès qui l’oppose à son ex–épouse Aminata Diack. Relaxé en première instance, il sera édifié sur son sort.

Lors du procès qui avait tenu l’opinion en haleine, le procureur avait requis un an de prison ferme contre Abdoul Mbaye pour faux et usage de faux. Pour mémoire, il est accusé par son ex-femme d’avoir falsifié leur certificat de mariage, faisant passer illégalement celui-ci du régime monogame au régime polygame.