Le lutteur sénégalais au cours d'un entraînement MMA. © Cathy Cohen

LIMAMETTI.COM -Depuis que l’épidémie de la Covid-19 s’est installée dans le pays, la lutte sénégalaise a vu ses activités à l’arrêt. Ce qui ne plait pas du tout à Bombardier.

A lire aussi : Bécaye Mbaye : “Balla Gaye 2 est plus fort que Modou Lô”

Le B52, comme on le surnomme, veut que l’l’Etat du Sénégal déconfine enfin l’arène. Car depuis l’avènement de la covid-19 au Sénégal, les lutteurs souffrent.

«Actuellement le sport traverse des moments très difficiles à cause de la covid-19 qui a tout freiné depuis la saison écoulée. Nous prions pour que le Bon Dieu puisse nous aider à vaincre cette pandémie pour qu’on puisse reprendre normalement nos activités, car les sportifs sont très fatigués en ce moment. La nouvelle équipe du Cng a été installée, maintenant il est temps que l’Etat rouvre le plus rapidement possible l’arène car tous les autres secteurs sont en train de bien fonctionner», a-t-il déclaré dans le quotidien Lamb.

Une requête qui ne sera pas facile à satisfaire au vu de la seconde vague qui s’installe progressivement.

A lire aussi : Modou Lô promet l’enfer à Ama Baldé : «Douma niékhou niébé kène»