LIMAMETTI.COM – Après Ndengler, un autre bradage foncier à Sindia. En fait, 556 ha ont été soutirés de la forêt classée de Bandia, sous prétexte du projet de logements sociaux de l’Etat, puis lotis et mis en vente.

A en croire, Les Echos dans sa parution de ce jeudi, à Kiniabour 1, 90 ha ont été offerts à Meissa Ngom, 70 à Idy Thiam, 110 à un promoteur espagnol et 207 ha à Charles Haddad à Kiniabour 2.

Pour rappel, Les paysans de Ndingler ont obtenu gain de cause. Le ministre de l’Intérieur avait informé que l’Etat du Sénégal avait exhorté Sedima à arrêter les travaux.

Retour aux champs

“Sur ses instructions du Chef de l’Etat, les habitants du village de Ndingler ont été invités à retourner dans leurs champs originels pour sauver la campagne agricole, avait renseigné le communiqué.