Meissa Wade a-t-il commencé à gérer le fonds stratégique d’investissement pour l’Afrique ? Un fonds estimé à 1.400 milliard de F CFA que le Qatar devait créer… En tout cas, Wade-fils, devenu un puissant et incontournable lobbyiste au Qatar, est à l’origine du voyage du Président congolais au Qatar.

Le nom de Karim Wade est souvent cité dans la gérance du fonds stratégique d’investissement pour l’Afrique estimé à 1.400 milliard de F CFA que le Qatar devait créer. Tout compte fait, son implication supposée dans la visite du président congolais à Doha semble le confirmer.

L’entregent de Karim Wade entre le Congo et le Qatar

Ainsi, grâce à l’entregent de Karim Wade, l’Émir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad, a accepté de recevoir en visite officielle dimanche dernier, le Président de la RDC, Félix Tshisekedi. En effet, le voyage a été bouclé et organisé par l’ancien ministre d’Etat Karim. La signature de plusieurs accords constitue l’inauguration d’une nouvelle ère de coopération entre les deux pays.

Karim Wade en concurrence…

Dans l’une de ses parutions, «La Lettre du Continent » avait révélé que le Qatar comptait mettre en place un Fonds stratégique d’investissements dédié à l’Afrique. Et, Karim Wade, ancien ministre de la Coopération du Sénégal, était pressenti pour diriger l’instrument de financement.

«Dans tous les cas, ce fonds pourrait avoir son siège à Abidjan. Ses ressources se situeraient à deux milliards d’euro (près de 1400 milliards de francs CFA et serviront à accroître les acquisitions et les investissements du Qatar dans les secteurs stratégiques au sud du Sahara”, avait révélé la «LC».

…Avec Alassane Ouattara

“Karim serait en concurrence avec l’actuel Président ivoirien, Alassane Ouattara, qui est en fin de mandat et ne devrait pas se présenter à la présidentielle de 2020”, avait souligné la source. Mais après la mort de Gon Coulibaly, ancien premier ministre ivoirien et dauphin de Ouattara, ce dernier est revenu sur sa décision en se présentant pour un 3e mandat. Il sera réélu.