Fuite de données : le fichier national des CNI n’est pas sécurisé !
Fuite de données : le fichier national des CNI n’est pas sécurisé !

Grosse alerte de la Mission d’audit sur la sécurité du fichier national des cartes nationales d’identité (CNI) après la menace de perte de données de 6,6 millions d’électeurs.

Dans un rapport consulté par Le Quotidien, les experts électoraux affichent leurs craintes pour le data center qui ne dispose pas d’un système de détection de menaces. En cas d’incendie, d’inondation, ou tremblement de terre et que le data centrer devenait inexploitable, il faudrait des semaines pour se procurer et réinstaller de nouveaux serveurs, les configurer, les tester, et transférer les données sauvegardées sur le serveur hébergé à la Daf », prévient la Mission.

Laquelle conseille ainsi l’installation rapide dans le data center actuel d’un système de détection et d’incendie, d’un « Disaster recovery center ou plan de reprise d’activités. Il s’agit, en effet, d’un site miroir installé dans un lieu confidentiel, distant et sécurisé. En cas d’endommagement, une continuité de service sera assurée.