La réaction très attendue des lutteurs en activité face aux propos du ministre de la justice vient de tomber.

Justement, réagissant sur la chaine française France24, Me Malick Sall a mêlé les lutteurs aux agressions, saccages et incendies ayant émaillés les manifestations de ces derniers jours.

Outrés, les lutteurs en activités, par la voix de leur président, Gris Bordeaux, ont décidé de porter plainte contre Malick Sall, non moins ministre de la justice.