Affaire présumé de trafic de visas chez Viviane Chidid : Les Echos révèlent une curiosité dans l’affaire ayant conduit à l’arrestation de Djidiack Diouf.

Il n’y a jusqu’à présent ni victime, ni plaignant. Selon les confrères, aucune partie civile ne s’est signalée, comment la gendarmerie a appris le faux supposé ? Même l’Ambassade d’Italie, en principe principale victime, n’a jamais vu de faux documents