Graves révélations : Accusé d'avoir jeté la militante du PDS, le suspect

LIMAMETTI.COM – Lors de son audition, Khadim Diouf accusé d’avoir jeté la militante du PDS du 2e étage d’un immeuble de la Gueule Tapée, a révélé que Dieynaba Diallo était une “fille de joie”.

Depuis son lit d’hôpital, la victime a aussi reçu la visite des enquêteurs.

L’Observateur relate les propos de cette Karimiste. En effet, le jour des faits, alors qu’elle se trouvait dans un studio meublé, le mis en cause, domicilié à la Médina (Rue 27X28), a fait irruption dans sa chambre, en escaladant le balcon.

Couteau à la main, Khadim voulait s’emparer de ses biens. Sous la menace, elle dit lui avoir remis 50 000 Fcfa et ses bijoux en or.

Sans vêtements, l’étudiant l’aurait attaqué avec un fil, avant d’essayer de satisfaire sa libido. Elle révèle également qu’il l’a photographiée avant de la p0ignarder à l’épaule et à la main droite.

Dieynaba Diallo dit avoir crié au voleur avant de sauter du balcon parce qu’elle paniquait. Mais, la perquisition de l’immeuble a permis de constater qu’il est difficile voire impossible pour Khadim Diouf d’accéder à la chambre en escaladant le balcon.

Interrogée sur sa profession, elle avoue qu’elle est militante du PDS, mais reconnaît qu’elle s’adonne tout de même à la prostitution. Une version confirmée par le gardien de l’immeuble.