LIMAMETTI.COM – Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de Rewmi Quotidien, Ramatoulaye Clémentine Sarr alias Guigui parle de son parcours artistique. La native de Grand Yoff fait un aveu sur sa vie privée, sur un ton ironique : « Je ne suis pas célibataire, j’ai deux maris : la musique et ma famille.

Vous avez débuté votre carrière en 2013. Pouvez-vous revenir sur vos débuts ?

La musique a toujours été une passion pour moi, du coup ce n’était pas trop compliqué. J’ai sorti mon premier single en 2013 et je me suis professionnalisé en 2016 en sortant mon premier album de 7 titres intitulé « Jotna. »

A l’état civil vous vous appelez Ramatoulaye Clémentine Sarr. D’où est venu ce nom d’artiste Guigui ?

Depuis toute petite, on me surnommait Guigui. D’ailleurs c’était aussi le surnom de mon homonyme. Quand j’ai voulu faire de la musique, j’ai pensé à d’autres pseudonymes mais après je me suis dit que Guigui était un peu particulier alors pourquoi pas continuer avec ce surnom et l’adopter comme nom de scène.

Cela fait un moment que l’on ne vous a pas vu sur le devant de la scène. Quelle est l’origine de cette absence ?

Disons que je travaillais, j’avais sorti mon album et c’était très difficile pour moi, vu que mon premier album avait fait un tabac. Et je me suis dit que pour sortir un deuxième album, il faut bosser très dur, essayer de titiller d’autres univers et c’est la raison pour laquelle je me suis attelée à la tâche pour travailler l’album « Esprit. » Il y aussi que j’ai perdu mon papa en 2018, il était malade (dit-elle, très émue au bout du fil) et c’était très difficile pour moi d’allier la musique et les sollicitations de la famille. Du coup, je me suis retiré pour faire une introspection de ma vie. Ce n’était pas évident car il (son père) été toujours là pour moi, il me soutenait, me motivait. Ce n’était pas facile mais je me suis battue pour moi, pour mes fans, pour les gens qui m’aiment. D’où j’ai décidé de sortir l’album Esprit en 2020 et ça fait longtemps que je travaille dessus.

Comment vos parents ont réagi face à l’annonce que vous vouliez faire de la musique ?

Il parait que dès l’âge de 2 ans, je chantonnais à la maison (rire). Je privilégiais mes études et du coup je me suis dit qu’il valait mieux que je continue mes études et que j’obtienne mes diplômes avant de me lancer dans la musique. Et j’ai tout fait pour y arriver. Je n’ai pas trainé à l’école, j’ai eu mes diplômes de l’argent, du travail et par la suite ils m’ont autorisé à me lancer. Ils m’ont supporté, encouragé, les choses se sont passées naturellement. La suite n’a pas été compliquée.

Etes-vous un cœur à prendre ?

Je ne suis pas célibataire, j’ai deux maris : la musique et ma famille et elles s’occupent très bien de moi (rire).

Quels sont vos projets ?

La sortie de mon album est prévue ce Samedi 17 Octobre. Je vais faire un show case avec mon groupe. Et j’invite tout le monde à venir me soutenir.

Source : Rewmi Quotidien

A lire aussi: VIDEO. Le cadeau de valeur de Guigui à Cheikhou Kouyaté