Guy Marius Sagna: “Le Sénégal, c’est la « vitrine démocratique » de la Françafrique “

L’information sur la saisie record de 475 millions F CFA en faux billets dont 419 millions en fausses coupures de 100 euros, 32 millions en faux billets de 10 000 F CFA et 11 millions en billets noirs et du mercure, a fait réagir l’activiste Guy Marius Sagna.

Pour l’activiste, dans un pays où le président de la République « libère les trafiquants de faux billets », il est normal d’encourager le trafic de faux billets.

« Nous avons été réveillés aujourd’hui avec la saisie record de 475 millions en faux billets de 100 euros et 11 millions en billets noirs et du mercure. Cette information peut-être traitée comme un fait divers. Rappel, traités d’une certaine manière: « les faits divers ce sont aussi des faits qui font diversion ». Et quand on se réveille tous les jours dans un des 30 pays les plus pauvres de la planète Terre, on ne divertit pas son peuple.

Il y a plusieurs trafiquants. Le premier trafiquant qui encourage tous les trafics est le président Macky Sall dont l’État néocolonial qu’il dirige trafique les libertés provisoires, les grâces. Quand dans un pays le président de la république libère des trafiquants de faux billets qui appartiennent à son parti, inutile d’être devin pour savoir que des activités de l’APR ont été financées avec des faux billets.

Quand dans un pays le président de la république Macky Sall libère les trafiquants de faux billets, il encourage en réalité le trafic de faux billets: « l’impunité des grands entraîne l’incivisme des petits », a écrit Guy Marius Sagna sur sa page Facebook.