Ibrahima Séne : “les dirigeants israéliens doivent être traduits devant la Cour Pénale Internationale “

LIMAMETTI.COM-Les pays arabes ayant normalisé ou apaisé leurs relations avec Israël, assistent, depuis le 7 mai, avec embarras, à une nouvelle escalade des tensions avec les Palestiniens. Une affaire qui interpelle nombre d’observateurs sur la plan international. Dans un post sur son compte facebook, leader du Parti de l’indépendance et du travail (PIT) dénonce le soutien explicite de Etats Unis, de la France, et de la Grande Bretagne, et l’interdiction partout en Europe de l’organisation de marches pacifiques en leur soutien. Ibrahima Séne veut que l’impunité d’Israël cesse et que ses dirigeants “criminels” soient traduits devant la Cour Pénale Internationale, pour « crime de guerre et crime contre l’Humanité ». 

Texte in extenso 

L’opinion publique assiste médusée à cette nouvelle agression meurtrière d’Israël contre le peuple palestinien, avec le soutien explicite de Etats Unis, de la France, et de la Grande Bretagne, et l’interdiction partout en Europe de l’organisation de marches pacifiques en leur soutien.
Face à cette vaste coalition pro sioniste, aucune force politique ou militaire ne peut venir à bout du calvaire qu’Israël fait vivre aux Palestiniens, malgré la puissante force de dissuasion économique dont disposent les pays de la Ligue arabe

Russie et Chine

La Russie et la Chine ont un pouvoir économique limité vis à vis des Etats Unis, du fait des conséquences de la guerre économique que leur imposent les Etats Unis.
Mais ils possèdent, ensemble, un énorme pouvoir de dissuasion économique sur les alliés européens d’Israël.

Résolution

Ainsi, une résolution de l’Assemblée générale des Nations Unies sur laquelle aucun allié d’Israël ne possède de « pouvoir de véto », pourrait décréter un embargo économique et militaire international contre Israël, donnant ainsi la légitimité à la Chine et à la Russie de mener la tête du peloton de sanctions économiques contre les Etats Européens qui le soutiennent.

Embargo

Ce faisant, les puissances économiques de la Ligue Arabe seront dans l’obligation de participer à cet embargo en sanctionnant économiquement les puissances européennes favorables à Israël, ou devraient affronter, dans la rue, leurs propres citoyens.

Mobilisations

Des mobilisations populaires dans tous les pays en soutien à la Palestine, et pour condamner l’agression encours d’Israël, devraient accompagner cette résolution de l’ONU, en menant un boycott massif des produits israélien sur toute la planète.

Impunité

L’impunité d’Israël doit cesser, et ses dirigeants criminels, traduits devant la Cour Pénale Internationale, pour « crime de guerre et crime contre l’Humanité »
C’est de cette manière seulement que pourront être matérialisées la solution à « deux pays, deux Etats » sur la base des frontières de 1967, et la mise en œuvre de la résolution de l’ONU qui fait de Jérusalem, la Capitale du nouvel Etat indépendant Palestinien.
Autant il est inacceptable de construire Israël sur la base de la destruction du peuple palestinien, autant il est inacceptable de construire la Palestine sur la destruction du peuple d’Israël.

Deux pays, deux Etats

Ainsi s’impose comme seule alternative pour la paix, la solution à « deux pays, deux Etats » que cette campagne d’embargo va favoriser.