Île de la Madeleine - Les pêcheurs cachent le corps d'un bébé de 2 ans pour éviter la panique
Île de la Madeleine - Les pêcheurs cachent le corps d'un bébé de 2 ans pour éviter la panique

LIMAMETTI.COM – Six morts et 35 rescapés ! C’est le bilan provisoire du naufrage qui s’est produit lundi dans la soirée aux îles de la Madeleine. Un des pêcheurs travaillait au parc fait partie de ceux qui ont été les premiers à apporter secours aux victimes.

A lire aussi : Dernière Minute – Ile de la Madeleine : Yaye Kaba, la nièce de Sidiki Kaba a finalement perdu la vie

Interrogé par Iradio (90.3), il témoigne : « La pirogue a chaviré alors qu’il venait tout juste de démarrer. Si le naufrage s’était produit au large de la mer, le bilan serait plus catastrophique. Mais, les rescapés sont plus nombreux que ceux qui ont péri. Nous avons vu les 4 corps sans vie mais, nous les avons cachés aux autres pour éviter de semer un mouvement de panique »

On en sait un peu plus sur l’identité des victimes. Parmi les morts : un enfant de 2 ans, Anna. La petite fille était en compagnie de sa tante, qui elle, s’en est sortie. Selon des informations recueillies auprès des proches, sa tante, Marième était en vacances et devrait retourner en France, demain, mercredi 18 septembre. La mère de Bébé Anna s’appelle Aminata Gning.

Une pirogue a chaviré à l’île de la Madeleine après les fortes pluies du lundi. Bilan provisoire : 4 morts et plusieurs blessés de plusieurs nationalités. 24 sénégalais, 6 Français, 2 allemands et un Bissau guinéen.

A lire aussi : Chavirement d’une pirogue à l’Ilot Sarpan: Macky Sall en urgence sur les lieux du drame

De 4 le nombre de victimes est passé à 6 morts. Deux blessés admis à l’Hôpital Principal auraient succombé des suites de leurs blessures. Leurs identités n’ont pas encore été révélées.

Une jeune femme de 24 ans,un homme de 30 ans, un enfant de 2 ans, Anna Niang, et d’un agent du parc sont les premières victimes connues de cet accident, survenu lundi, 16 septembre.

Près de 37 personnes étaient coincées durant la nuit sur l’île. 24 Sénégalais, 6 Français, 2 allemands et un Bissau guinéen.