LIMAMETTI.COM – La voiture présidentielle qui a pris feu à Nguéniène ce mercredi, n’a rien de banale aux yeux du Palais. L’affaire, qui a laissé perplexe plus d’un, n’a pas laissé indifférent le président Macky Sall non plus. L’Observateur de ce vendredi nous apprend d’ailleurs qu’il exige une enquête, afin de situer les responsabilités dans cet accident qui aurait pu être dangereux.Et sur convocation du Palais, un responsable de la société belge Carat Duchatelet, qui a aménagé et blindé la limousine à 1 million d’euros (soit environ 650 millions de FCfa), est arrivé hier à Dakar.

Notons que la voiture en question, une Mercedes Maybach S600, a été acquise il y a tout juste sept mois. Les membres du cabinet présidentiel confient que la première fois qu’elle a été utilisée, c’était le 2 avril 2019, date de la cérémonie de prestation de serment de Macky Sall, au Centre des expositions de Diamniadio. La deuxième fois, c’était deux jours plus tard, lors du défilé pour la fête de l’Indépendance du 4 avril. Et la première fois que ce bijou est sorti de Dakar, c’était ce mercredi, jour de l’accident.